Soyez les bienvenu(e)s sur le site de la CFDT transports.

Jeudi  15 mars 2018 : 

En ce jour pluvieux  je viens vous annoncer que ,votre serviteur , accessoirement l’un des administrateurs et rédacteur de ce site , sus nommé moi même Jacques Becault, quitte ses fonctions aujourd’hui  pour cause de départ en retraite.  J’espères que vous continuerez à être nombreux à visiter et à lire les articles de ce site qui se veut être au plus près de vos préoccupations. Je vous souhaite à tous et toutes une longue vie et une bonne santé car là est en définitive la seule richesse que nous puissions espérer avec l’empathie et le réconfort des gens que l’on aime bon courage à tous et toutes Jacques Bécault 

lundi 12 mars 2018 :

Contrôle du temps de travail par géolocalisation : non sauf…

 Un dispositif de géolocalisation des véhicules utilisés par les salariés ne peut pas servir à contrôler leur temps de travail si ce contrôle peut être assuré par d’autres moyens, même moins efficaces, comme des documents déclaratifs.  

A la suite d’un contrôle, la Cnil a mis en demeure une entreprise de cesser de traiter les données de géolocalisation des véhicules de fonction de ses techniciens itinérants pour contrôler leur temps de travail.

En effet, dans sa délibération 2015-165 du 4 juin 2015 (voir La Quotidienne du 7 juillet 2015), la Cnil liste les finalités susceptibles de justifier un traitement par l’entreprise des données issues de dispositifs de géolocalisation des véhicules utilisés par les salariés, dans le respect de l’article L 1121-1 du Code du travail et de la loi Informatique et libertés. Notamment, si un tel traitement peut servir à assurer le suivi et la facturation de prestations auprès d’un client, il ne peut avoir pour objet de contrôler le temps de travail des salariés que s’il s’agit d’une finalité accessoire et si ce suivi ne peut pas être réalisé par un autre moyen.

En application de ces règles, la Cnil a constaté que le suivi du temps de travail des salariés dans l’entreprise en question pouvait être assuré au moyen de déclarations, de sorte que le traitement des données de géolocalisation effectué par l’employeur présentait un caractère excessif.

Saisi d’un recours contre cette décision de la Cnil, le Conseil d’Etat valide la motivation de cette dernière après avoir constaté que cette décision n’interdisait pas à l’employeur de continuer à traiter ces données pour la facturation des clients. La Haute Juridiction administrative précise que, même s’il est moins efficace que la géolocalisation, l’existence d’un autre moyen de contrôle du temps de travail interdisait le traitement par cette entreprise de données de géolocalisation à cette fin.

A noter : la chambre sociale de la Cour de cassation décide également que l’utilisation d’un système de géolocalisation pour contrôler la durée du travail n’est licite que si ce contrôle ne peut pas être fait par un autre moyen, tout en ajoutant qu’elle n’est pas justifiée si le salarié dispose d’une liberté dans l’organisation de son travail (Cass. soc. 3-11-2011 n° 10-18.036 FS-PBRI ; Cass. soc. 17-12-2014 n° 13-23.645 F-D).

 

Vendredi 23 février 2018 FORMATION PROFESSIONNELLE Des droits renforcés pour les salariés!!  Entamée le 17 novembre, la négociation sur la formation professionnelle s’est achevée tard la nuit dernière. Le texte auquel elle a abouti marque un renforcement significatif des droits des salariés pour se former et développer leurs compétences professionnelles, avec entre autres :

· Un accompagnement gratuit de tous les salariés par un conseiller en carrière professionnelle ;

· Un compte personnel beaucoup mieux doté (35 heures, soit 1 semaine de formation par année avec un plafond porté de 150 à 400 heures) ;

· Des droits plus importants pour les personnes les moins qualifiées et les demandeurs d’emploi ;

· Un droit sécurisé pour la transition professionnelle (reconversion)…

Les négociateurs se sont attachés à rendre le système plus efficace et ont trouvé un meilleur équilibre des financements. Les annonces de la ministre du Travail sont positives sur la reprise de l’accord dans le projet de loi des dispositions renforçant les droits des salariés, mais la CFDT considère que ses déclarations sur un « big bang » du système sont incompréhensibles dans la mesure où cette volonté n’était pas exprimée dans le document d’orientation pour la négociation. Nous n’accepterons pas qu’une évolution du système provoque un affaiblissement des droits des salariés que la CFDT s’est attachée à renforcer. Malgré les contraintes qui ont pesé sur la négociation, les partenaires sociaux sont parvenus à renforcer les leviers du développement des compétences des salariés et à respecter la feuille de route fixée par la ministre. La CFDT, fortement impliquée dans la négociation et l’élaboration du texte auquel elle a abouti, demande au Gouvernement d’ouvrir une concertation avant toute annonce concernant son projet de réforme.

Mercredi 17 janvier 2018 : Avis à la population!!!  L’UD 79  CFDT appelle tous les adhérents et militants et plus largement tous les salariés à se mobiliser  et à venir manifester le 30 janvier 2018 à 11 heures à Niort (place de la Brèche) en soutien des personnels du privé et du publics des Ehpad . En effet nous seront tous de près ou de loin concernés, un jour par la problèmatique   de la prise en charge de la dépendance !  Les personnels sont en grande souffrance et par effet domino les patients aussi il faut donc faire comprendre  aux autorités que des moyens doivent être mis pour assurer aux uns et aux autres des conditions de travail décentes et des conditions d’hébergement et de soins dignent de notre république  et du respect que nous devons à nos anciens !!! 

Lundi 8 janvier 2018 : 

Alors que les premières concertations sur la future loi « Entreprise » commencent, la CFDT s’engage pour repenser l’entreprise sur trois fronts : la gouvernance, l’épargne salariale et l’évolution des finalités de l’entreprise intégrant des objectifs sociaux et environnementaux.

« L’entreprise est une chose trop sérieuse pour la laisser aux seules mains des employeurs. Il faut que les travailleurs s’en préoccupent. » En prononçant ces mots mardi 19 décembre, devant un parterre de journalistes venus pour la conférence de presse de la CFDT sur le thème « Repenser l’entreprise », Laurent Berger a résumé la volonté  de la CFDT d’aller de l’avant sur ce sujet. L’enquête « Parlons travail » à laquelle plus de 200 000 personnes ont répondu montre bien l’attachement des salariés à leur boite : 72 % d’entre eux souhaitent être davantage associés aux décisions qui les concernent.

Aussi la CFDT a-t-elle décidé de faire des propositions dans trois domaines dans lesquels la vie de l’entreprise pourrait être réformée : la gouvernance des entreprises ; l’épargne salariale ; les finalités de l’entreprise. Sur la gouvernance, Laurent Berger constate que la France est « très en retard par rapport aux autres pays européens. Elle a le plus faible nombre d’administrateurs salariés. » La CFDT propose de renforcer les moyens des administrateurs salariés existants mais aussi d’abaisser aux entreprises de 500 salariés contre 1 000 aujourd’hui le seuil de mise en place des administrateurs et d’augmenter la proportion des représentants des salariés dans les conseils d’administration. Enfin, elle veut que soit généralisé la présence des administrateurs salariés dans toutes les entreprises qui échappent à cette règle en raison de leur statut (Mutuelles, holdings, etc.). La CFDT défend l’idée d’une codétermination à la française. Elle organisera le 11 janvier à la Confédération une journée de débat sur le thème « Partageons le pouvoir : la codétermination à la française ».

Faire évoluer le statut de l’entreprise

Sur l’épargne salariale, la CFDT est animée par cette même envie de mieux associer les salariés aux résultats de l’entreprise. Elle propose trois pistes de réforme qu’elle présentera lors des concertations engagées par le gouvernement sur la réforme de la participation et de l’intéressement dans le cadre de la loi entreprise, intitulée « Plan d’actions pour la croissance et la transformation des entreprises. » Pour Marylise Léon, secrétaire nationale, « Il faut que cette épargne salariale soit mieux répartie et donc obligatoire dans les entreprises dès qu’elles atteignent dix salariés, qu’elle soit mieux protégée en la diversifiant et qu’elle soit mieux orientée en allant vers des fonds socialement responsables. »

Enfin, la CFDT souhaite que le statut juridique de l’entreprise évolue vers celui d’une société à objet social étendu (SOSE), c’est-à-dire qu’il intégrerait des objectifs sociaux et environnementaux. Parallèlement, elle propose également que soit réécrit les articles du code civil précisant la finalité de la société. Elle veut que soit intégré l’impact économique mais aussi social et environnemental de la société. « A la CFDT, nous pensons depuis longtemps que l’entreprise n’est pas la seule propriété des financeurs mais qu’elle est un bien social », a redit Laurent Berger.

 

 Jeudi 28 décembre  : Voeux 2018

Bonjour à toutes et tous,

Tous les membres du bureau  du syndicat Poitou-Charentes des transports se joignent à moi pour vous souhaiter une bonne année 2018. En espérant quelle  soit riche en réussite que ce soit sur le plan personnel, professionnel ou syndical.

L’année 2017 a été intense sur le plan syndical dans notre région, avec la fusion des trois Unions régionales interprofessionnelles (Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine), pour former l’URI Nouvelle Aquitaine.

Une année 2017 avec l’élection du nouveau président de la république et la mise en place des ordonnances Macron. La CFDT a fait le choix d’être dans la concertation, plutôt que de combattre ces ordonnances dans la rue et nous pensons que c’était le bon choix. Où Laurent Berger a entièrement raison, c’est que l’on n’arrive plus à mobiliser les foules, il faut donc changer notre façon de faire du syndicalisme et être dans la discussion. Les français sont sevrés de toutes ces manifestations qui ne rassemblent plus les salariés.

L’année 2018 sera pour notre syndicat une année primordiale dans notre fonctionnement, ce sera une année riche en formation sur le nouveau fonctionnement des instances représentatives du personnel (IRP) qui vous représentent dans vos entreprises. Avec la mise en place du comité social et économique (CSE), dès que les décrets seront publiés, il faut que l’on soit attentif à former tous nos élus le plus rapidement possible, pour ne pas être un temps en retard par rapport à nos directions. Le combat sera encore plus vrai dans les entreprises de moins de 25 salariés, c’est un challenge que nous devons relever et dont il ne faut pas avoir peur.  Il faudra être encore plus présent auprès les salariés de ces entreprises et réussir à créer des sections pour pouvoir former les nouveaux adhérents et élus.

Tout le bureau sera attentif pour répondre le plus rapidement possible aux questions que vous nous posez, sachant que notre syndicat a passé une convention avec un cabinet d’avocats pour nous aider à répondre sur les questions les plus techniques concernant le droit du travail.

Nous continuerons à mettre un maximum d’informations en ligne sur le site internet, n’hésitez pas à mettre un j’aime sur notre page Facebook « Syndicat CFDT transport Poitou-Charentes », ce qui vous permettra également  d’avoir toutes les dernières news.

Que l’année 2018 soit exceptionnelle pour vous et votre famille.                   

Christophe Haye          Secrétaire Général 

 

Vendredi 22 décembre :  Toute L’équipe du syndicat vous souhaite de joyeuses fêtes !! Profitez de vos proches et amis sans restriction la vie est trop courte !!  la nouvelle veille juridique se trouve  dans la rubrique  IRP  et l’onglet dédié  encore bonne fêtes !!!

 

jeudi 7 novembre :  Deux célébrités viennent de disparaître à une journée d’intervalle Monsieur  Jean d’ Ormesson Académicien et notre Johnny National . Chacun dans leur domaine ils excellaient, l’un avec la plume et les mots ,  l’autre avec sa présence sur scène Chapeau bas Messieurs les artistes !!! 

Jeudi 7 novembre :    Pour les fêtes une fois n’est pas coutume deux conseils de lecture pour appréhender le monde dans lequel nous vivons et celui dans lequel nos enfants vivront :

Laurent Alexandre    “La guerre des intelligences ”   et  Harari yuval Noha  “Homo Deus “

 

Mercredi 11 octobre 2017 :

Des nouveautés pour les férus de dispositions sociales dans la rubrique      “Liaison sociale ” bonne lecture et surtout bon usage !!! 

Vendredi 6 octobre  2017 :

Victoire CFDT et de  l’inter-syndicale du transport routier

Tous nos spécificités et annexes de salaires (prime frais etc..) sont reconnues et sanctuarisées !! 

Mercredi 4 septembre  a été signé un accord tripartite   sur la sanctuarisation du socle conventionnel dans le transport.  La CFDT a pesé de tout son poids dans ces négociations et c’est peu dire  que l’appel à la grève pour le 10 octobre de la première organisation syndical du secteur, fort de ses 36 %,    a été déterminant.

 La mobilisation et les préavis de grève, très nombreux,  ont eux aussi été déterminants car pris au sérieux  et relayés par les organisations patronales du secteur.

Voilà donc s’il le fallait et il le faut,   la preuve que le syndicalisme  quand il est fort et déterminé quand il est capable de mobiliser, d’être unitaire,  est une force pour les salariés.

C’est une démonstration  de l’utilité du syndicalisme et ce  malgré ce qu’en dise  les médias  le gouvernement et tout à chacun dans l’océan d’individualisme  qu’est notre société du 21 ° siècle.

Malgré un taux de syndicalisation  faible  nous conservons nos droits  dans tout le secteur du transport  grâce aux organisations syndicales et à la CFDT en particulier !!!

Si l’importance de se syndiquer n’est pas à l’ordre du jour ni dans les mentalités  ni dans notre société    cet accord  prouve le contraire !!!

 

 

lundi 2 octobre 2017 :

Salariés des entreprises de moins de cinquante salariés si vous ne voulez pas tout perdre c’est  maintenant qu’il faut vous  syndiquer!!!

les ordonnances Macron vont bouleverser le fonctionnement  et la hiérarchie entre les accords de branche et les accords d’entreprises  !!  Les ordonnances applicables dès maintenant,  pourront déroger aux conventions collectives.  Les patrons de notre secteur  ont bien l’intention ,quoiqu’ils vous disent,  de se servir de ces ordonnances!!  Vous pouvez lire ci-dessous deux tracts qui ne sont pas exhaustifs  mais qui reprennent l’essentiel de ce que vous pourriez perdre si vous n’êtes pas organiser au sein de votre entreprise  que vous soyez dans le secteur des transports interurbain de voyageurs ou le secteur des marchandises: 

tract marchandises ce que vous risquez de perdre

tract voyageurs ce que vous risquez de perdre

Vendredi 29 septembre :

Frais conventionnels et primes,  diminution voir remise en cause  avec les ordonnances Macron !! 

Les principales organisations syndicales du transports de marchandises étaient reçues hier au ministère du même nom dont le leader,  la CFDT Route.  L ‘appauvrissement des salariés et conducteurs du transport continue donc  et le dumping social va exploser plus encore et là ce ne sera  pas à cause  des travailleurs détachés !! 

En effet  hier a été annoncé aux syndicats de salariés que le patronat mettrait en oeuvre les ordonnances et donc qu’entreprise par entreprise celles ci pourraient déroger à la baisse pour les frais de routes et éventuellement le 13 ° mois ( Voyageurs)  !!!  Une absurdité monumentale alors que le secteur va manquer et manque d’ors et déjà de conducteurs  !!  Sans compter  l’ exacerbation du dumping social que cela va provoquer entre les entreprises  sous traitantes déjà  au minimum des minimums socialement et corvéables à merci par les grands groupes de transports et les centrales d’achats.

Salariés, adhérents,  militants  ou pas   dans de petites ou de grandes entreprises votre avenir et vos salaires sont en jeu,  rejoignez nous le 10 octobre  2017   ou choisissez  d’abandonner  vos droits !!! 

Lundi 25 septembre :

Face à la campagne de désinformation, merci de diffuser à vos équipes ce courrier du Ministère

Pour faire taire les rumeurs !  Transports routiers, le CFA n’est pas mort !

 Sans informations nouvelles du Ministère du transports vous pouvez lire  ci dessous le courrier du ministère du transports qui affirme que les négociations paritaires sur le CFA doivent avoir lieu jusqu’à fin 2019 !! En aucun cas celui ci y est remis en question !!       ” Courrier Ministère CFA”

 

Vendredi 22 septembre:

Communiqué de presse de Union Fédérale Route CFDT

Mobilisée le 18 septembre contre certaines mesures des ordonnances Macron, l’UF Route FGTE-CFDT a été reçue au Ministère du Travail.

Après avoir réuni ses instances et sans réponses du Gouvernement aux revendications formulées, L’UF Route FGTE-CFDT investira les routes de France

le 10 octobre 2017.

Dans l’attente de cette mobilisation qui promet d’être d’envergure, l’UF Route donne rendez-vous à tous ses militants au grand rassemblement confédéral du 03 octobre prochain.

Toutes les sections  de tous les secteurs d’activités sont concernées ;  Déchets , Voyageurs Urbain et Interurbain,  Ambulanciers, Marchandises courtes et longues distances ainsi que la Messagerie, Marin et cheminots ainsi que tous les salariés (ées) qui voudront  s’associés à notre mouvement du 10 octobre il faut impérativement nous contacter si vous voulez y participer. par le biais de la messagerie du syndicat cfdttransportspictocharentais@gmail.com  ou au 06 81 79 35 42   

 Attention Pour les sections syndicales voyageurs il faut  impérativement  déposé un préavis pour le 10 octobre   13 jours avant la date du 10 octobre!!!

Mercredi 20 septembre : trois décisions une de la cour d’appel de Bordeaux  et deux du CPH de Thouars  légitiment les interventions du syndicat sur l’application des conventions collectives et du code du travail sur pour l’un les accords d’entreprises ( avant les prochaines ordonnances) . Vous pouvez voir les commentaires et les arrêts pour l’une des affaires dans la rubrique actualité de ce site 

Mardi 19 septembre : suite  à l’action de nos militants vous pouvez regarder avec  le lien ci après le reportage de FR3

http://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/deux-sevres/niort/routiers-cfdt-cftc-manifestant-contre-ordonnances-emmanuel-macron-1330455.html

Lundi 18 septembre 2017 : action ce matin de la CFDT route contre la loi Macron en image les militants en actions sur Niort et La Crèche: ci-joint le tract à diffuser

Tract 18 septembre

 

Vendredi 8 septembre 2017 :

Vendredi 8 septembre :   Notre fédération CFDT avec l’assentiment de la confédération CFDT   appelle à une semaine de mobilisation contre les ordonnances Macron dans la semaine du 18 au 22 septembre. en effet celles -ci sont fortement déséquilibrées au profit des entreprises et ne sécurise en rien les parcours professionnels et renie une fois de plus le fait syndical.

Par le biais du site  vous aurez plus amples informations sur les dates et les lieux de ces mobilisations ci dessous le communiqué de presse de notre fédération   CP_Ordonnances2

Mardi 29 août 2017 :   Pénurie de chauffeurs le temps de travail explose !!!! Alerte rouge sur les conditions de travail  la sécurité des salariés du transport et des usagers de la route qui sont en première ligne !! ( lire article dans la rubrique actualité

Lundi 28 août 2017:   Rappel pour tous les militantes (ts) et adhérentes (ts)  grand rassemblement CFDT le 3 octobre à Paris   tous les détails dans le documents ci dessous

PROGRES EN TETE 3 10 2017  

 Pour les inscriptions suivre ce lien:  https://3octobre2017.cfdt.fr  

Mercredi 9 Août  2017 : Pour les amateurs de chiffres la Direccte Deux Sèvres  en publie un certain nombre ,  vous trouverez ci dessous le lien vers  le bilan 2016 de la Direccte 79

CHIFFRES CLES 2016 Direccte 79

Mercredi 9 Août 2017 : Pour votre information un nouvel onglet a été crée  en haut de page d’accueil  intitulé ” Liaisons Sociales” Celui concerne des documents juridiques  qui sortent  dans la presse à consulter sans modération.

Lundi 3 juillet 2017:  Dans le cadre du développement du syndicat, nous avons ouvert un groupe de partage et d’échanges CFDT TRANSPORTS sur Facebook.Vous pourrez y poser des questions ou répondre à celles des autres si vous avez les réponses. Si votre question reste sans réponse, nous nous efforcerons d’y répondre avec l’appui de notre service juridique.Seule obligation pour y entrer: être adhérent du syndicat (CFDT Poitou Charentes des transports).Nous vous  invitons vous adhérentes et adhérents  à y accéder, dans la barre de recherche il suffit de taper: Groupe d’échange CFDT ROUTE POITOU CHARENTES  puis faire votre demande d’inscription, qui sera validée par un modérateur de la page. A bientôt sur le groupe !

vendredi 16 juin:   Après STEF Niort 1 et Géodis  Khune+ Nagel situé à Prahecq vient compléter les victoires CFDT pour notre syndicat en ce mois de juin . Victoire net et sans bavures malgré l’opposition puisque nous avons 4 titulaires sur 5 au comité d’entreprise et 5 titulaires sur 6 possible en délégué du personnel   Bravo à  Fabrice Antelme et toute son équipe pour le travail accompli durant la précédente mandature et bon courage pour celle à  venir . Cela confirme s’il le fallait  que notre travail au quotidien et en proximité dans les entreprises du transport est pertinent et que le choix des salariés est sans ambiguïté sur ceux qui sont en capacité de les accompagner et de les défendre !!!

Lundi 12 juin 2017:  Victoire CFDT aux élections professionnelles chez STEF Niort 1   et Géodis Calberson Niort  . les salariés des deux entreprises ont plébiscités  nos listes  cinq postes de titulaires sur cinq possible pour Géodis  8 postes sur 12 possible chez STEF Niort 1!!!  Bravo aux équipes

Mercredi 31 mai 2017 :  Conflit  routier ; vous pouvez lire dans la rubrique actualité le communiqué de presse de l’Union Fédérale Route expliquant pourquoi la CFDT  n’est pas en grève dans le conflit des conducteurs de matières dangereuses !!

Mercredi 24 mai : Des arrêts importants dans la rubrique IRP

Retraités ou futurs retraités dans l’espace qui vous est dédié vous trouverez   le contrat pour une complémentaire négocié par le syndicat de retraité des Deux Sèvres

jeudi 11 mai 2017 :

CFDT  première organisation syndicale de salariés dans le privé et de loin dans les Deux Sèvres !!!!!!

 

C’est une petite révolution dans le paysage syndical national et local. La CFDT des Deux-Sèvres est devenue la première organisation syndicale dans le secteur privé suite à la publication – le 31 mars dernier – de la mesure de la représentativité des organisations syndicales (1). « Tout le travail effectué par les militants a porté ses fruits », estime Sophie Gilbert, secrétaire de l’union départementale CFDT 79, qui savoure cette victoire. Dans le département, le syndicat culmine à 32,87 % des voix, détrônant ainsi la CGT qui obtient 22,29 %, FO se positionnant troisième avec 14,99 %. « Nous sommes également la première organisation en nombre d’adhérents, au nombre de 4.500 », revendique Sophie Gilbert. Cette première place se traduira par un nombre de postes plus important aux prud’hommes – la CFDT détient désormais 10 sièges sur 23 à Niort, 10 sur 19 à Thouars – comme dans d’autres organismes de protection sociale.

“ Syndicalisme réformiste ”

Pour la secrétaire départementale, élue depuis 2009, cette performance s’explique par la stratégie menée par son syndicat : « Le paysage est en train de changer. Le syndicalisme réformiste paie plus que le syndicale d’opposition, appuie Sophie Gilbert. Pour autant, s’il faut descendre dans la rue, on le fera ». Comme la CFDT le fit une première fois contre la loi El Khomry, avant de soutenir le projet « une fois certains de nos propositions intégrées ». Jacques Bécault (CFDT-Transport) embraye et prévient : « S’il n’y a plus de dialogue social et des ordonnances, attention… ». Le syndicat veut aussi mettre en avant son « engagement », en appelant ouvertement à voter « contre le Front national, pour Emmanuel Macron ». La CFDT des Deux-Sèvres, qui fêtait son demi-siècle en 2014, s’est développée sur le terreau métallo du Bocage. En pionnier, ses équipes ont mis en place dès 1983 à Bressuire le premier comité local de l’emploi (futur comité de bassin d’emploi, CBE), en 2003, après la faillite du groupe Grimaud, la cellule de reclassement du bassin d’emploi de Bressuire. La CFDT veut encore conquérir d’autres territoires. Dans la fonction publique territoriale, par exemple, où elle talonne la CGT, et dans l’hospitalière, où elle partage les premiers postes avec Force ouvrière.

nr.niort@nrco.fr

 

Jeudi 11 mai 2017 : Magazine Transports de fonds  ” En toute sécurité” à lire dans le secteur d’activité concerné

:

Mardi  9 mai :  Communiqué de presse de la CFDT nationale suite à l’ élection présidentielle à lire ci dessous

com_21_-_election_presidentielle_2017-05-07_20-28-2_450

 Mardi 9 mai 2017 :  Les nouvelles grilles de salaires pour le transport routier de marchandises sont consultables  dans l’espace dédié  à celui ci     

Mercredi 4 mai : Le vrai visage du front national !  Les Locaux CFDT de Bressuire, 19 Rue de la Cave, ont été tagués dans la nuit du mardi 2 mai au mercredi 3 mai, comme l’ont été notre permanence de Rochefort et le siège de notre confédération . La CFDT condamne fermement ces agissements, qui témoignent du vrai visage du FN sous couvert d’un polissage de façade . N’oublions pas que la démocratie est un bien précieux et que ceux qui n’en veulent pas avancent toujours sous le sceau et grâce à elle. On commence par des tags, puis on brûle les livres  puis……La CFDT appelle plus que jamais à faire barrage au Front National, un parti non démocratique et xénophobe.

La CFDT a affiché (contrairement à d’autres) clairement son rejet du FN. Cette prise de position est jugée inacceptable on le constate par des militants de ce parti ou qui se revendiquent comme tel. La CFDT a toujours dénoncé les totalitarismes et continuera à défendre les valeurs de la démocratie. La CFDT a porté plainte auprès de la Gendarmerie de Bressuire contre ceux dont la haine et la violence sont le seul langage.

CFA  ( Congé de Fin d’Activité )   celui ci  est sauvé  au moins jusqu’en 2020   à preuve du contraire  et avant le résultat des élections présidentielles .

La  CFDT  Première organisation syndicale de salariés    dans le secteur privé :  depuis vendredi nous connaissons les chiffres de la représentativité syndicale des salariés  la CFDT arrive devant les autres organisations syndicales   avec 26.37 %  deux points devant la CGT   . Mais en poids relatif la CFDT devient le seul syndicat avec 30.32 % à pouvoir signer un accord seul !   MERCI A TOUS LES MILITANTS(ES) ET A TOUS NOS ADHERENTS (ES) ainsi qu’à tous ceux et toutes celles qui nous font confiance dans les entreprises !!

Parlons Travail    la grande enquête  lancée par la CFDT a réuni quelques  201000  salariés dont 50 % de non syndiqués   C’est la plus grande enquête jamais réalisé sur le travail en France . cette enquête va nourrir notre  organisation en revendications   au plan national  mais aussi  à tous les autres niveaux de notre organisation  syndicat section syndicale d’entreprise les UD et les URI . Bientôt sur ce site les premières analyses et commentaires !!!

Notre site a été conçu pour venir en aide aux travailleurs des métiers des transports qui exercent dans la région Poitou-Charentes.

La Rochelle, Niort, Royan, l’Ile de ré, Oléron, Cognac, Poitiers, Angoulème : ces secteurs sont notre panel d’intervention. Adhérer à la CFDT c’est se mettre aux côtés d’une institution de poids, efficace et aux réelles capacités d’interventions. Quelques soient vos problèmes et vos revendications, nous sommes un soutien capital pour peser sur vos droits.

Naviguez maintenant sur notre site, nous vous invitons à commencer par la page “accédez à votre secteur d’activité” pour entrer directement dans le vif du sujet.

A noter : un mot de passe vous sera demandé pour accéder en profondeur à votre section, il vous sera remis sur simple contact et à tous les adhérents de la CFDT transports Poitou-charentes.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.